Lunettes sur mesure ou lunettes classiques, c’est souvent la première question que l’on se pose lorsqu’on doit acheter des lunettes correctrices. Certes, cet aspect est important, mais le choix des verres correcteurs  l’est encore plus. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Les matières

Les matières des verres correcteurs sont non négligeables, car il en va de la qualité de la vision. Pour optimiser le choix de la matière, il faut prendre en compte un certain nombre d’informations notamment le besoin en correction, la monture, les besoins visuels, les bénéfices recherchés ou encore les conditions d’utilisation des lunettes.

Notez qu’il existe différentes matières pour les verres. Les plus classiques sont les verres minéraux, la matière traditionnelle dans le domaine de l’optique ophtalmique. Le verre minéral offre un indice de réfraction comprise entre 1.5 et 1.9 d’où la forte correction qu’il confère. Ces verres ne réclament qu’une monture peu épaisse pour l’esthétique.

Outre les verres minéraux, on trouve également les fameux verres organiques. Ces derniers sont légers et résistent parfaitement aux chocs. Toutefois, ils sont moins résistants aux rayures, car plus tendre que les verres  minéraux. Ils sont capables de filtrer jusqu’à 95% des UV.

Le troisième type de verre n’est autre que les verres en polycarbonate. Ces derniers sont de meilleure qualité que les verres organiques et garantissent une filtration à 100% des rayonnements UV. Bien qu’ils soient tendres, ils sont traités pour résister aux rayures. Plus d’infos ici.

 La géométrie des verres

Un autre aspect à ne pas négliger se rapporte à la géométrie des verres. Dans ce domaine, on connait surtout les verres unifocaux. Ces derniers offrent une protection constante et sont conseillés aux amétropes non presbytes. Ainsi, ces derniers profitent d’une vision nette quelle que soit la distance.

On trouve également des verres  multifocaux. Ces derniers sont recommandés aux personnes souffrant de presbytie. Ils présentent des variations de corrections de la vue afin qu’il soit possible pour les patients de voir net à toutes distances.

Dans  le cadre de la géométrie des verres, on trouve également des verres progressifs. Notez que 99% des  verres multifocaux sont des verres progressifs. Ces derniers rassemblent sur un même verre toutes les corrections dont le patient a besoin. Il faut savoir que ces verres sont nettement plus esthétiques que les autres verres multifocaux grâce à l’absence de discontinuité sur leur surface. De plus, la technologie liée à la fabrication de verres progressifs est en perpétuelle évolution.

Catégories : Santé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre