L’isolation thermique par l’extérieur est un mélange de simplicité et de performance. En plus d’être énormément modulables, ces types de travaux s’accordent avec les constructions neuves, mais également avec la rénovation d’habitations anciennes. L’isolation thermique par l’extérieur est une procédure au cours de laquelle votre logement bénéficie d’un manteau isolant. Généralement, on peut faire recours à deux méthodes pour une telle réalisation. 

La première consiste en la pose d’une couche de matériau isolant au niveau des murs extérieurs de votre habitation. Cette couche sera ensuite recouverte par un revêtement lors de la finition. La seconde stratégie est l’application d’un enduit isolant de façon directe sur la façade. 

Par ailleurs, une des questions qui pourraient vous tarauder l’esprit est relative au type d’isolant à choisir pour une telle opération. C’est ce que nous vous faisons découvrir dans la suite de cet article.

Bilan sur l’isolation des logements par l’extérieur

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie estime que 25% des dommages thermiques des logements sont liés au mauvais état des murs. En effet, après la toiture, la façade est l’une des zones les plus sensibles de votre logement en matière d’isolation. Pourquoi choisir une isolation extérieure pour sa maison?

Grâce aux travaux d’isolation par l’extérieur qui sont entrepris dans votre cadre de vie ou de travail, vous pourrez réaliser moins de dépenses et jouir à plein temps des commodités que ces travaux effectués vous offrent. Néanmoins, il faudra faire un bon choix d’isolant.

Un isolant et une paroi de référence pour isoler l’extérieur

Les débuts de l’année 2017 ont été marqués par l’obligation de recourir à l’isolation par l’extérieur lorsque des travaux qui impliquent un ravalement de façade considérable sont entrepris. D’ailleurs, le décret n°2016-711 datant du 30/05/2016 en relation avec les travaux d’isolation lors d’opérations de ravalement de façade ou de rénovation de toiture ou d’aménagement de locaux dans le but de les rendre habitables vient appuyer ce point.

En effet, l’intégralité des maîtres d’œuvre est obligée d’isoler leur façade au cas où l’on fait face à des opérations de ravalements qui prennent en compte un minimum de 50% de la paroi de l’habitation sans impliquer les couvertures.

Par ailleurs, il est possible que votre résidence soit protégée par un bardage de bois, du PVC ou au moyen de fibrociments. Les pierres de parement tout comme un enduit minéral neuf pourraient être utilisés. Prenez garde de ne pas vous tromper dans l’achat des matériaux interdits et ceux recommandés. Pour cela, vous pouvez saisir la mairie de votre ville afin d’avoir plus d’informations à ce propos.

Les divers types d’isolants à utiliser pour l’isolation par l’extérieur

Il n’y a pas que l’apparence externe de votre logement qui compte. En effet, vous devez également accorder une attention bien particulière à la nature de votre isolant. L’ultime question que vous devez vous poser est la suivante : quel isolant faire revêtir à ma façade extérieure ?

Moult sont les isolants que vous pouvez vous procurer sur le marché. Nous pouvons les répartir en trois différentes catégories :

  • En premier lieu, nous pouvons faire mention des isolants minéraux qui sont entre autres les laines de verre et de roches ;
  • Les isolants synthétiques en plastique alvéolaire comme le polystyrène extrudé, le polyuréthane sans oublier le polyisocyanurate constituent la deuxième catégorie des isolants disponible ;
  • Pour finir, il existe les isolants « naturels » en fibre animale ou végétale. Ils sont réalisés à base de fibre de bois, de lièges, de chanvres, de laine de mouton, voire de plumes de canard.

Pour faire un choix adéquat d’isolant extérieur, vous devez prendre en compte les liaisons qui peuvent être établies avec le support. C’est dans cette optique que nous vous recommandons d’opter pour les isolants naturels au détriment de ceux en plastique. Les tarifs des isolants peuvent aussi être pris en compte. En raison de leurs prix forfaitaires, les isolants minéraux doivent être privilégiés aux isolants plastiques ou écologiques.

La performance des isolants que vous pourrez utiliser pour l’isolation par l’extérieur

Un autre facteur déterminant dans le choix d’un isolant adéquat pour l’isolation par l’extérieur de votre logement est défini par les caractéristiques thermiques. Il s’agit de la résistance de cet isolant.

La Résistance souvent notée R est très déterminante. Les législations en rénovations stipulent que l’on doit mettre en œuvre certaines obligations telles que la qualité des matériaux que vous utilisez pour l’isolation thermique de votre logement.

Pour bénéficier de certaines aides telles que le crédit d’impôt de transition écologique encore appelé (CITE), l’éco-PTZ ou des subventions de l’Anah, vous vous devez de respecter les performances minimales. Il est important de notifier que ces coefficients ne sont pas identiques. Ils varient en fonction de l’emplacement de votre logement.

Afin de jouir des aides dont nous avons fait mention ci-dessus, il faudrait que la Résistance R de votre isolant soit dans la fourchette de 2,8 et 3,7 m2 K/W en fonction de la région dans laquelle vous vous trouvez. Un autre point positif qui vous permettra de bénéficier de l’aide est d’investir dans les isolants approuvés par les organismes indépendants comme l’ACERMI ou d’afficher les emblèmes NF Environnement et Écolabel. Un autre aspect à ne pas balayer du revers de la main, c’est de contacter un artisan agréé RGE.

Les caractéristiques climatiques de votre isolant choisi

Qu’est-ce que l’indice « M » ? Contenant six numéros (M0, M1, M2, M3, M4 et M5), l’indice noté M est censé vous donner plus d’informations sur la résistance au feu de votre isolant choisi. Peu importe le type de laines minérales pour lequel vous optez, qu’elles soient de verre ou de roche, elles offrent toutes deux une certaine résistance au feu et privilégient les secteurs qui pourront être incendiés.

Une autre chose qui devrait attirer votre attention, c’est la résistance à l’humidité. On peut voir sur cet outil le symbole μ. Ce dernier met en avant la résistance de votre isolant à la vapeur d’eau.

Pour le choix adéquat d’un isolant de qualité dans le cadre d’une isolation extérieure, faites recours à un professionnel du domaine qui dispose des connaissances et l’expérience nécessaires en la matière. En plus de pouvoir mettre sur pied les pratiques utiles pour une bonne isolation de votre appartement, il doit être à même de vous recommander un isolant approprié en fonction des particularités de votre cadre de vie.

Catégories : Maison

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.