Depuis quelques années, l’usage des cigarettes électroniques ou e-cigarettes est objet de controverse due à la nature des liquides qui l’alimentent et la font fonctionner : les e-liquides. Voici, en quelques lignes, ce qu’il est réellement de ces liquides. A la fin, vous n’aurez certainement plus le même avis sur eux.

Qu’est-ce que les e-liquides ?

Les e-liquides sont des produits utilisés pour produire de la vapeur dans les e-cigarettes. Ils sont indispensables dans l’utilisation des e-cigarettes. C’est-à-dire, sans eux on ne peut vapoter. On y retrouve principalement :

– Le propylène glycol (PG), qui favorise leurs hits (picotements ou gratouillis ressentis dans la gorge) et le respect des saveurs des e-liquides. Leur proportion dans les e-liquides varie de la moitié au ¾ de la composition ;

– La glycérine végétale (GV), qui favorise leur production de vapeur. Elle occupe entre le quart et la moitié de l’e-liquide.

La proportion occupée par chacun de ces composants des e-liquides varie selon qu’on veuille prioriser les saveurs e-liquides au détriment de la vapeur ou inversement. Notons que les e-liquides sont aussi composés, dans la majorité des cas et en très moindre proportion de divers aromes, d’alcool, de l’eau et éventuellement de nicotine.

Les e-liquides sont-ils toxiques ?

Pour savoir si un e-liquide est toxique, du moins autant que le tabac (constituant fondamental d’une cigarette classique) on se réfère à son taux de nicotine ou sa teneur en nicotine. Il traduit la masse de nicotine contenu dans un volume de vapeur de l’e-liquide absorbé. En général, il existe cinq (05) taux de nicotines possibles pour les e-liquides. Ce sont les taux : 0mg/ml (absence de nicotine), 6mg/ml, 11 ou 12mg/ml, 16 ou 18mg/ml et 19,6mg/ml. Ce taux agit significativement sur le hit du liquide car le taux de nicotine et le hit sont corrélés positivement. Quel qu’il soit, le taux de nicotine absorbé par un vapoteur en utilisant une e-cigarette est largement inférieur à celui d’une cigarette classique. Ce qui signifie que la consommation prolongée ou fréquente des e-liquides, à travers les cigarettes électroniques n’est pas aussi toxique que celle de la cigarette classique.

Quelle attitude avoir face à la prolifération de la consommation des e-liquides ?

La consommation des e-liquides peut-être perçue aujourd’hui comme la meilleure issue pour une reconversion des anciens fumeurs de tabac car les risques encourus seront considérablement réduits. En effet, l’ancien fumeur pourra, en adoptant la consommation des e-liquides, diminuer petit à petit son taux de nicotine jusqu’à parvenir à un niveau zéro de nicotine. Car, il n’est pas facile de se priver du coup de la sensation ressentie en fumant le tabac.

Les e-liquides représentent aussi une aubaine pour ceux qui ont envie de vapoter sans inoculer de la nicotine ou ceux qui ne supportent pas l’odeur du tabac. Ils pourront choisir le parfum qui leur plait, même si cela semble difficile dès les débuts. Néanmoins, une large gamme de possibilités leur est offerte grâce à l’ingéniosité et la régularité des fabricants des e-liquides. N’ayez plus de craintes en consommant les e-liquides si vous êtes anciens fumeurs de tabac ou à vos premiers pas en tant que vapoteurs. Vous y vivrez une expérience tout bénéfique et à moindre risque.

Catégories : Pratique



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un outil francophone pour votre Je veux savoir et apprendre